Circuit touristique

Vie nocturne…de la rue de la Gare à l’hôtel Jacques-Cartier

Si les murs d’une auberge pouvaient raconter les nuits d’antan… Aux alentours de 1940, la vie bouillonnait dans les rues mont-joliennes au soleil couchant. Ébahis, les voyageurs arrivant à la gare avaient l’occasion de participer à ces nuits folles. Le son de la musique porté par des groupes connus résonnait dans toute La Mitis. Le houblon coulait à flot à l’intérieur des hôtels, la danse semblait être le moyen idéal pour lier connaissance. Les quelques milliers de mitrailleurs aériens formés à la plus grande école de bombardement et de tir des pays du Commonwealth ont notamment contribué à l’achalandage des rues et des bars du centre-ville. L’hôtel Jacques-Cartier était, en somme, une fenêtre ouverte sur l’effervescence nocturne d’une autre époque, ainsi qu’une preuve éclatante que nos prédécesseurs savaient s’amuser!

Conception et réalisation :

MuraleCréation et Sautozieux

  • 283
  • 0