Circuit touristique

Le Château Landry 1907 (La Villa des Marguerites)

C’est en 1904, après avoir vendu son magasin général de Grand-Métis, qu’Arthur C. Landry s’amène à Mont-Joli accompagné de son épouse Ulpide C. Marceau et de leurs sept enfants. Ils achètent la même année le magasin et les dépendances du marchand Pierre Gagnon pour y ouvrir le Magasin Arthur C. Landry.

En 1907, M. Landry, avec l’aide de l’entrepreneur Auguste Desrosiers, débute la construction de la Villa des Marguerites. Ce nom est attribué à la résidence familiale dans le but d’honorer le souvenir de Marguerite, fille d’Arthur, qui est décédée à l’âge de 23 ans.

Le bâtiment est caractérisé par une architecture néo-Queen Anne, très populaire aux États-Unis à l’époque. Vous pouvez admirer l’asymétrie particulière de l’édifice, la galerie avant à balustrade ainsi que les nombreux pignons surmontés de grands frontons triangulaires. De plus, le Château possède quelques éléments empruntés à l’éclectisme victorien, comme la surcharge du décor, représentée par l’épis de faîtage, les modillons simples et les lucarnes très ornementées.

Les Landry constituent sans contredit l’une des familles ayant le plus marqué l’histoire de notre ville dans la première moitié du XXe siècle. C’est pour cette raison qu’au fil des ans, la Villa des Marguerites a été rebaptisée «Château Landry» par la population de Mont-Joli. Citée monument historique en 2002, cette magnifique résidence a traversé le temps et perpétue le souvenir de cette famille ingénieuse.

  • 412
  • 0