Circuit touristique

La petite maison rouge

Construite au tout début du 20e siècle, cette maison d’inspiration victorienne fait partie de la liste des bâtiments d’intérêt patrimonial répertoriés à Mont-Joli. Elle se distingue particulièrement par la décoration « en dentelles » que l’on retrouve sur les frises, autour des fenêtres et sur le muret érigé devant la propriété. Ces traits témoignent de l’influence anglo-saxonne qui avait cours à l’époque.

En 2002, le ministère de la Culture et des Communications du Québec décernait à son propriétaire, M. Emmanuel Tremblay, le prix du patrimoine dans la catégorie conservation et restauration pour l’ensemble des travaux effectués à l’édifice. Ce passionné d’antiquités a su conserver bien vivant l’héritage transmis par les précédents propriétaires de la maison.

Un autre élément vient également ajouter à l’immeuble un cachet singulier. En effet, la résidence est l’une de celles ayant déjà appartenu à M. Napoléon Aubin. Celui-ci était marchand général sur la rue de l’Intercolonial dès 1882-1883. Propriétaire de goélettes, il ravitaille la Côte-Nord et la rive sud du Saint-Laurent. Plusieurs terrains qui s’étendent du chemin de fer jusqu’au 3e rang lui appartiennent. La rue Aubin, tracée par lui-même et divisée en lots, porte son nom. Il sera maire de Mont-Joli en 1890, puis de 1895 à 1898.

  • 412
  • 0